Les jeux brutaux chez les chatons

03/11/2009 23:49

Si jouer avec votre chat passe d’un gentil jeu innocent à un combat de boxe professionnel en quelques secondes, suivez les recommendations qui suivent, et qui vous permettront de maintenir l’intérêt du jeu, tout en réduisant le nombre de fois où la trousse de premiers secours est sortie. Les chats manifestent différents comportements lorsqu’ils jouent, comme l’exploration, l’investigation et les comportements de prédateur – des capacités dont ils auraient besoin normalement pour survivre. Comme vous le savez probablement déjà, les chatons aiment explorer de nouveaux endroits, ils s’intéressent à tout ce qui bouge, et peuvent sauter sur les objets qui ressemblent à une proie et les mordre. Ce n’est pas toujours facile pour les chats de reconnaître la limite entre ce qui est considéré comme un jeu acceptable, et des comportements excessivement agressifs. C’est pourquoi les comportements agressifs motivés par le jeu, sont fréquents chez les jeunes chats actifs de moins de deux ans, et chez les chats qui vivent dans des familles où il n’y a qu’un seul chat.

Les chatons apprennent comment inhiber leurs morsures avec leurs frères et soeurs et avec leur mère. Un chaton qui est séparé trop tôt de sa famille risque de jouer de manière plus brutale qu’un chaton qui a eut davantage de temps avec sa famille. De plus, si les humains jouent avec un jeune chaton en utilisant leurs mains et/ou leurs pieds au lieu de jouets, le chaton va apprendre que les jeux brutaux avec les gens sont acceptables. Dans la plupart des cas, il n’est pas trop difficile d’apprendre à votre chaton ou à votre jeune chat que les jeux brutaux ne sont pas acceptables. Voici quelques suggestions :

Encouragez les comportements acceptables
Redirigez l’habitude de mordiller de votre chaton vers des objets acceptables comme des jouets. Traînez un jouet sur le sol pour encourager votre chaton à bondir dessus, ou envoyez un jouet au loin pour que votre chaton lui court après et fasse ainsi davantage d’exercice. Certains chatons vont même rapporter le jouet pour qu’on le leur lance à nouveau. Vous pouvez aussi essayer les jouets avec lesquels votre chaton peut lutter, comme par exemple un animal en peluche à peu près de sa taille, afin qu’il puisse l’attraper avec ses deux pattes avant, le mordre et le taper avec ses pattes arrières. C’est l’une des façons dont les chats jouent ensembles, en particulier quand ils sont jeunes. C’est aussi l’une des façon dont ils essaient de jouer avec les mains et les pieds des humains, et il est donc important de leur donner ce genre de jouets comme cible alternative. Encouragez le jeu avec un « jouet de lutte » en le frottant contre le ventre de votre chaton quand il veut jouer brutalement – et assurez-vous de ne pas laisser votre main quand le chaton accepte le jouet !
Comme les chatons ont besoin de beaucoup de temps de jeux, essayez de réserver 3 ou 4 moments réguliers dans la journée pour initier le jeu avec votre chaton. Cela va l’aider à comprendre qu’il n’a pas à être celui qui initie le jeu en sautant sur vous.

Découragez les comportements inacceptables
Vous devez mettre en place des règles pour le comportement de votre chaton, et toute personne avec laquelle votre chat entre en contact devrait renforcer ces règles. On ne peut pas attendre d’un chaton qu’il apprenne que c’est acceptable de jouer brutalement avec son maître, mais pas avec le bébé.

Utilisez des produits répulsifs pour décourager votre chaton de mordiller. Pour cela, vous pouvez soit utiliser un vaporisateur rempli d’eau avec une petite portion de vinaigre, soit un flacon à air pressurisé, et aspergez une gliclée vers votre chaton quand il commence à devenir trop brutal. Pour utiliser cette technique efficacement, vous devrez avoir le vaporisateur ou le flacon à portée de main à tout instant – il est absolument essentiel d’utiliser les produits répulsifs au moment même où le comportement brutal est en train de se passer. Soit vous placez un vaporisateur d’eau dans chaque pièce, soit vous en portez une avec vous dès que vous vous déplacez dans la maison.

Dans certains cas, vous voudrez peut-être essayer les produits répulsifs sur vos mains. Si votre peau est sensible, vous pouvez porter des gants et mettre le produit répulsif sur les gants. L’inconvénient possible avec cette méthode est que votre chaton risque d’apprendre que « les mains avec des gants ont mauvais goût, mais pas celles qui n’en ont pas ! ». Souvenez-vous que les produits répulsifs ne seront efficaces que si vous offrez à votre chaton des alternatives acceptables.

Redirigez le comportement après avoir utilisé le produit répulsif. Après avoir surpris votre chaton avec le vaporisateur ou le produit répulsif, offrez-lui immédiatement un jouet avec lequel il pourra lutter ou qu’il pourra poursuivre. Cela l’encouragera à diriger ses jeux brutaux sur un jouet plutôt que sur une personne. Nous recommandons de garder un sac de jouets caché dans chaque pièce spécifiquement dans ce but.

Détournez votre attention quand votre chaton commence à jouer trop brutalement. Si les techniques de distraction et de redirection ne semblent pas marcher, le remède le plus drastique que vous pouvez utiliser pour décourager votre chat des jeux brutaux est de lui retirer toute attention. Il veut jouer avec vous, donc si vous lui montrez la limite en détournant votre attention systématiquement à chaque fois qu’il la dépasse, il va finir par comprendre jusqu’où il peut aller. La meilleure manière de détourner votre attention est de partir dans une autre pièce et de fermer la porte suffisamment longtemps pour qu’il se calme. Si vous le prenez dans vos bras pour le porter dans une autre pièce, vous le récompensez en le touchant, c’est pourquoi c’est vous qui devez quitter la pièce.
Remarque : Aucune de ces méthodes ne seront très efficaces à moins que vous ne donniez aussi à votre chaton des opportunités acceptables pour manifester son énergie – en jouant avec lui régulièrement avec des jouets appropriés.

Ce qu’il ne faut pas faire
Si vous essayez de donner une petite claque, de taper ou de frapper votre chaton parce-qu’il joue brutalement, vous aurez à faire face, presqu’à coup sûr, à un ‘retour de flamme’. Votre chaton pourrait se mettre à avoir peur de votre main, ou bien il pourrait interpréter ces mouvements de la main comme un jeu de votre part, et jouer encore plus brutalement en conséquence.

Prendre votre chaton dans vos bras pour l’emmener dans une autre pièce peut renforcer son comportement parce-qu’il apprécie probablement le contact physique lorsqu’il est porté. Le temps que vous l’ayiez emmené dans une autre pièce et que vous ayez fermé la porte, il aura déjà oublié ce qu’il a fait pour être mis dans cette situation.

Une remarque sur l’agressivité : N’encouragez pas votre chaton à mordre ou griffer n’importe quelle partie de votre corps quand il joue. Donnez-lui plutôt des jouets appropriés pour mordre ou griffer. S’il continue à vous mordre ou à vous griffer, contactez votre vétérinaire, ou un comportementaliste animalier, afin qu’il vous donne des suggestions sur la manière de rediriger en douceur son comportement vers des objets appropriés. Par ailleurs, assurez-vous de bien nettoyer toute morsure ou griffure, et d’appliquer une pommade antibiotique. Si vous êtes sérieusement mordu, allez immédiatement voir votre médecin.

http://www.hsus.org

Précédent

Rechercher dans le site

© Chats Angevins Sans Famille 2010 - Tous droits réservés.

Ce site est listé dans la catégorie Animaux : Adoption d'animaux de l'annuaire Referencement gratuit