La péritonite infectieuse féline (PIF)

11/11/2009 01:43

Elle est causée par le CORONAVIRUS. C'est une maladie très grave qui touche exclusivement les chats.

Le coronavirus sous sa forme “bénigne” est extrêmement fréquent et provoque des symptômes digestifs sans gravité chez le chat, il peut cependant subir une modification qui provoque alors la maladie.

Le virus muté est alors capable d’envahir et de se reproduire dans les globules blancs macrophages. La réponse immunitaire cause une réaction fortement inflammatoire dans les tissus environnants. L’incidence de la maladie est de 1 pour 5 000 ménages où vivent un ou deux chats.

Le risque est accru chez les chats très jeunes ou très vieux, ou encore chez les sujets immunodéprimés (atteints de leucose par exemple).

Transmission et infection
La contamination se fait par ingestion (transmission oro-fécale) ou inhalation.

Il existe deux formes de la maladie :

  • la forme sèche dont les symptômes sont assez frustres et très variables (abattement/anorexie /amaigrissement/boiterie/signes neurologiques…)la forme humide plus facile à détecter, elle provoque des épanchements (pleuraux ou abdominaux) le plus souvent d'une couleur JAUNE CITRIN très caractéristique.

 

Le coronavirus est un virus extrêmement fréquent, mais heureusement, seul, en moyenne, 1 chat sur 10 contracte la maladie. Il n'existe aucun moyen de protéger votre chat contre ce virus, par contre, certaines mesures peuvent être mises en place pour permettre au chat porteur du coronavirus d'éviter de développer la maladie :

  • éviter au maximum tout stress (déménagement, changement de propriétaires, acquisition d'un nouvel animal, maladie, chirurgie, gestation…)
  • optimiser son alimentation en privilégiant une alimentation de très bonne qualité
  • éviter que votre chat n'attrape le coronavirus sous sa forme “bénigne” ! Ce qui n'est pas facile car le virus est partout !

TRAITEMENT :

Il n’existe aucun traitement de la PIF, les soins sont essentiellement symptomatiques et palliatifs, du moins tant qu’une certaine qualité de vie peut être assurée. (traitement Interféron, immunomodulateur, vitamines et anti-oxydants…)

L’isolement n’est pas nécessaire car la forme mutée du coronavirus ne se trouve que dans les globules blancs et n’est pas extrudée.

Précédent

La péritonite infectieuse féline (PIF) : commentaires

Date
Par
Sujet

Triste cas de PIF

Il y aura bientôt un an, j'ai perdu mon petit Scrat âgé de 2 ans de cette terrible maladie. Scrat était un jeune chat que j'avais trouvé dans la rue alors chaton et âgé de seulement 2 mois au plus. Il était très déshydrater et affamé mais s'est montré très vite très câlin.
Il m'a apporté 2 années de bonheur et un grand vide dans mon coeur lors de sa disparition. Triste maladie qui je l'espère aura un jour un traitement.

Objets: 1 - 1 Sur 1

Rechercher dans le site

© Chats Angevins Sans Famille 2010 - Tous droits réservés.

Ce site est listé dans la catégorie Animaux : Adoption d'animaux de l'annuaire Referencement gratuit